Élections législative partielle du 30 mai 2021
Antoinette Guhl

Date

Le taux d’abstention record lors de cette législative partielle souligne le défaut flagrant d’information et de communication sur ce scrutin. Il a été géré, comme la crise sanitaire, dans l’improvisation totale par notre gouvernement.

Et pourtant, les citoyen·nes du 20e, en nous accordant 18,42% des suffrages, confirment leur volonté de voir l’écologie tenir une place importante dans leur vie, dans l’arrondissement et dans la vie politique française. La progression de l’écologie est désormais un fait notable dans le 20e et à Paris !

Depuis plusieurs mois, nous avons choisi de nous rassembler, de construire une nouvelle union. Cette élection en est une première étape, notre pôle écolo a encore vocation à grandir et à s’élargir. Toutes les familles de gauche y ont une place légitime. Ainsi nous souhaitons poursuivre cette dynamique sans signe de division.

Considérant que nos électeurs et électrices sont conscient.es des urgences sociales et écologiques, que nous ne sommes pas propriétaires de leur voix, nous faisons confiance à leur libre arbitre, à leur sensibilité, pour faire leur propre choix au second tour de cette législative partielle entre les deux candidates de gauche.

Nous remercions les électeurs et électrices du 20e qui nous ont fait confiance

ainsi que les habitant-es pour les nombreux échanges pendant la campagne. Nous continuerons, sans faillir, à installer un dialogue de confiance et à porter haut et fort leurs idées dans le 20e.

Le taux d’abstention record lors de cette législative partielle souligne le défaut flagrant d’information et de communication sur la tenue de ce scrutin qui a été géré, comme la crise sanitaire, dans l’improvisation totale par notre gouvernement. Et

Antoinette Guhl et Nathalie Maquoi

Plus
d'articles

X